Herpetoviridae
Herpetoviridae

La famille des herpetoviridae regroupe de très nombreux virus qui jouent un rôle important  dans les infections animales.

Huit d’entre eux ont été isolés chez l’homme, et sont cités comme suit :

  • Les virus Herpes Simplex de type 1 et 2 (HSV 1 et HSV 2)
  • Varicelle zona virus (VZV) : herpes 3
  • Epstein Barr virus (EBV) : herpes 4
  • Le cytomégalovirus (CMV) : herpes 5
  • L’herpes virus humain 6 (HHV-6) découvert en 1986
  • L’herpes virus humain 7 (HHV-7) découvert en 1990
  • L’herpes virus simplex 8 (HHV-8) découvert en 1994

Structure 

  • Nucléotide : ADN linéaire bicatenaire (double brin) il est entouré d’une bobine protéique.
  • Capside: icosaédrique 100 à 110 nm de diamètre, constitué de 162 capsomères.
  • Tégument: structure fibrillaire assurant la jonction entre la capside et l’enveloppe.
  • Enveloppe: trilamellaire dérivé des membranes cellulaire entourant la capside et portant sur sa surface des spicules de nature protéique

Remarque :  L’enveloppe confère une grande fragilité au virus.

Figure. Structure des Herpetoviridae

Classification

Multiplication virale

Adsorption-pénètration – décapsidation:

Le virus s’attache à la membrane cellulaire grâce aux spicules ou glycoprotéines de surface au niveau des récepteurs spécifiques cellulaires. Il y aura ensuite pénétration par fusion des deux membranes, libération de la capside, la capside en migrant dans le cytoplasme est dégradée par les enzymes lysosomiales, libérant l’ADN viral qui pénètre dans le noyau.

Réplication virale :

Les  herpes virus codent pour un nombre important de protéines impliquées dans:

  • Synthèse de l’ADN viral.
  • Synthèse de protéines très précoce ou protéines α (protéines de régulation)
  • Synthèse des protéines précoce ou protéines β (enzymes de réplication: Thymidine Kinase et ADN polymérase)
  • Synthèse des protéines tardive ou γ (protéine de structure: capside et glycoprotéine de surface) Les copies de l’ADN viral répliquées se lient  aux protéines de structure, qui migrent dans le noyau et les nucleoides s’assemblent.

Enveloppement et libération :

Les nucléocapsides complète sortent du noyau et s’enveloppent à travers la membrane nucléaire.

Les virions quittent la cellule en cheminant dans le réticulum endoplasmique et libération du virion.

Figure. Enveloppement et libération des virions des Herpetoviridae

Comments

comments

Laisser un commentaire