SHARE

Le virus VZV fait partie des herpetoviridae. La varicelle et le zona : sont dus au même virus : Le Virus varicelle Zona ou herpes 3.

La varicelle est la primo-infection, tandis que Le Zona  est la réactivation du même virus des années plus tard.

Structure

La structure est identique  à celle de la famille des herpetoviridae (les glycoprotéines ont un rôle immunologique entrainant la synthèse d’anticorps neutralisant.

Epidémiologie

Réservoir: Humain uniquement, elle est endémique.

La varicelle: touche les enfants de 6-8 ans, sa transmission est due à la salive et au liquide des vésicules (éruption généralisée). Très contagieuse (2 jours avant jusqu’au 6 ème jour après l’apparition de l’éruption). C’est une épidémie  collective.

Zona : apparait au-delà de 50 ans chez un sujet ayant fait la varicelle, c’est une réactivation du virus de la varicelle, l’éruption est localisée

Très contagieuse (un sujet atteint du zona peut provoquer une varicelle chez un sujet réceptif), ce sont des cas sporadique).

Physiopathologie

La primo-infection du VZV se fait  au niveau du tractus respiratoire supérieur puis il va se multiplier dans les ganglions lymphatiques. Cette étape sera suivie par une virémie ( passage du virus dans le sang) et enfin multiplication du virus  au niveau de l’épiderme (peau : organe cible ) entraînant une éruption  avec des lésions vésiculeuses.

Par voie neurogène et /ou hématogène,le virus rejoint les ganglions sensitifs des racines rachidiennes postérieures et des ganglions  des nerfs crâniens.

Clinique

Varicelle

La durée d’incubation  est de 15 jours, la maladie est caractérisée par :

  • Fièvre : 38 °C.
  • Eruption : de la tête vers les extrémités.
  • Lésion : association macules, vésicules et croûtes.
  • Guérison en 2 semaines sans lésions sauf en cas de grattage.

Les formes graves :

  • Varicelle hémorragique
  • Varicelle viscérale : myocardite
  • Varicelle  du nouveau né

Zona

La maladie est carcatérisée par une douleur à disposition radiculaire précédent de quelques heures ou quelques jours l’éruption. Elle est souvent  associée à une adénopathie satellite.

L’éruption est identique à la varicelle, elle se maintient pendant  15 jours. Il y a formation de croûtes noirâtres qui tombent laissant des cicatrices dépigmentées.

Les Formes graves :

  • Kératite, Algie post zostérienne.
  • Chez l’immunodéprimé : Zona généralisé.

Diagnostic

Se fait essentiellement par recherche du virus. le prélèvement  du liquide vésiculaire par écouvillonnage, LCR.

Technique : IF ou PCR (mise en évidence du virus par un diagnostic rapide).

Culture : sur MRC5 : apparition d’ECP après 3-7 jours d’incubation (cellules rondes). Le typage du virus se fait à l’aide  d’anticorps  monoclonaux spécifique de VZV marqué à la fluorescéine (IF).

Sérologie

La sérologie se fait par les technique d’immunofluorescence ou ELISA. Ces tests ont un intérêt dans le diagnostic sérologique d’une primo-infection.

Une augmentation significative du taux d’anticorps VZV (4 fois   plus entre les 2 sérums : précoce et tardif).

La sérologie est importante lors de l’exposition d’une femme enceinte au VZV et lors d’un traitement immunosuppresseur.

Traitement

Symptomatique : fièvre (antipyrétique), prurit (antihistaminique),douche, couper les ongles.

Traitement antibiotique lors de surinfections.

Zovirax :Aciclovir (IV) ou foscarnet surtout pour les immunodéprimés, les nouveaux nés, varicelle compliquée.

Vaccin :

Enfant immunodéprimé (sauf SIDA) : vaccin vivant atténué.

Immunoglobuline en cas de contage chez la femme enceinte seronégative et le Nouveau né dont la mère a fait une varicelle 1 semaine avant la naissance.

Prophylaxie :

Les  enfants et les personnes faisant une varicelle ou un zona doivent éviter d’être en collectivité (crèche …) avant la guérison.

Comments

comments

NO COMMENTS

Laisser un commentaire