Nom de domaine
Nom de domaine

Un nom de domaine Web est une séquence de lettres et/ou de nombres / traits d’union séparés par un ou plusieurs points. Les noms de domaine servent de pointeur vers une adresse numérique (IP) unique sur un réseau informatique (internet) qui héberge un contenu accessible au public (par exemple un site Web), ou peut être un intranet privé.

Un nom de domaine Web se termine toujours par une extension de 2 ou 3 caractères. Ces caractères peuvent indiquer le pays auquel l’adresse du site Web est associée ou le type d’organisation ; mais ce n’est pas toujours le cas.

Les noms de domaine fonctionnent sous le DNS (Domain Name System), qui est essentiellement le carnet d’adresses d’Internet qui permet de diriger les visiteurs vers votre site Web en traduisant le nom en sa séquence de numéros d’adresses IP et en localisant où la ressource est stockée.

Différents types de noms de domaine

TLD – (top level domains) Domaines de premier niveau

Ce sont au plus haut niveau de la structure DNS d’Internet. Il existe plusieurs types de TLD, à savoir:

ccTLD – Domaines de premier niveau de code de pays

Ceux sont Domaines à deux lettres établis pour des emplacements géographiques ; par exemple ; .fr signifie la France. Autrefois, seuls les résidents d’un pays pouvaient généralement enregistrer leur ccTLD correspondant ; mais au fil des années, plusieurs pays ont libéré le droit d’enregistrement des noms de sites Web avec leurs ccTLD au monde entier.

Dans le cas des noms de domaine .au, des règles strictes sont toujours en place (et c’est une bonne chose). Par exemple, les inscrits .com.au doivent toujours être Australiens ou avoir des intérêts commerciaux enregistrés en Australie. Les critères d’éligibilité pour les noms au nom de .au est toujours fortement associé à l’Australie et a favorisé une grande confiance dans les acheteurs en ligne locaux et même étrangers.

gTLD – Domaine générique de premier niveau

Les TLD génériques les plus connus incluent .com, .net, .biz, .org et .info – ceux-ci peuvent être enregistrés par n’importe qui, n’importe où dans le monde. Cependant, certains des nouveaux gTLD publiés plus récemment ont diverses restrictions.

IDN ccTLD – domaines de premier niveau internationalisés de code de pays

Ceux sont des noms de domaines de niveau supérieur avec un format spécialement encodé qui lui permet d’être affiché dans un jeu de caractères non latins (c’est-à-dire des caractères spéciaux).

Au-dessous des TLD on trouve :

Deuxième niveau : Directement au-dessous d’un TLD dans la hiérarchie DNS, par exemple : .au.com

Troisième niveau : Directement au-dessous d’un deuxième niveau dans la hiérarchie DNS. par exemple. domainregistration.com.au

Sous-domaine

Le sous domaine est une partie d’un nom de domaine supérieur dans la hiérarchie DNS, par exemple. example.domainregistration.com.au.

Quelques conseils avant de choisir un nom de domaine

Votre nom de domaine a un impact massif sur votre réputation en ligne, car il constitue votre identité sur le Web. Il est vivement conseillé de prendre soin de bien choisir son nom de domaine. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux choisir votre nom de domaine :

Au cas où vous voudriez mettre votre marque en avant : dans ce cas vous pouvez ne pas considérer les conseils 1, 2, 3,4 et 5.
Au cas où vous voudriez mettre vos services en avant, mais aussi votre marque, prenez en compte les neuf conseils suivants.

1)      Rendez-le facile à taper.

Trouver un nom de domaine facile à taper est essentiel à la réussite en ligne. Si vous utilisez des abréviations (vs au lieu de vous) ou des mots avec plusieurs orthographes (express contre xpress), il peut être plus difficile pour les clients de trouver votre site.

2)      Gardez-le court.

Si votre nom de domaine est long et complexe, vous risquez de le tromper ou du moins le mal interpréter. Court et simple c’est le meilleur deal.

3)      Utilisez des mots-clés spécifiques (cf. Chapitre 2)

Essayez d’utiliser des mots-clés qui décrivent votre entreprise et les services que vous proposez. Par exemple, si vous êtes une entreprise de fabrication du plastique, vous pouvez enregistrer FabricationPlastique.com.

Inclure les mots-clés que les gens saisissent sur les moteurs de recherche permet d’améliorer votre positionnement sur SERPs (ce qui augmente le trafic vers votre site).

4)      Ciblez votre zone.

Si votre entreprise est locale, envisagez d’inclure votre ville ou votre pays dans votre nom de domaine pour faciliter la recherche et le souvenir des clients locaux. Exemple : FabricationPlastiqueToulouse.com.

5)      Rendez-le facile à mémoriser.

Il existe des millions de noms de domaine enregistrés, il est donc essentiel d’avoir un domaine accrocheur et mémorisable. Une fois que vous avez trouvé un nom, partagez-le avec des amis proches pour vous assurer qu’il semble attrayant et logique pour les autres.

6)      Googlez-le.

Assurez-vous que le nom que vous avez sélectionné n’est pas une marque de commerce, protégé par des droits d’auteur ou utilisé par une autre entreprise. Il pourrait en résulter un énorme gâchis juridique qui pourrait vous coûter une fortune, ainsi que la perte de votre domaine!

7)      Utilisez une extension de nom de domaine appropriée.

Les extensions sont des suffixes, tels que .com ou .net, à la fin des adresses Web. Ceux-ci peuvent avoir des utilisations spécifiques, alors assurez-vous d’en choisir un qui fonctionne pour votre entreprise. L’extension de domaine .com est de loin la plus populaire, mais il peut être difficile d’obtenir un nom de domaine .com court et mémorable, car il existe depuis si longtemps.

Une multitude de nouveaux domaines génériques de premier niveau – tels que .photography, .nyc et .guru – offrent une excellente opportunité d’enregistrer des noms courts et hautement pertinents. Voici quelques autres extensions supérieures et comment elles sont souvent utilisées :

.co: une abréviation pour l’entreprise, le commerce et la communauté.

.info: convient pour les sites d’information.

.net: technique, idéal pour les sites d’infrastructure Internet.

.org: idéal pour les organisations non commerciales et organisations à but non lucratif.

.biz: idéal pour une utilisation commerciale, comme les sites de commerce électronique.

.me: idéal pour blogs, CV ou sites personnels.

8)      Protégez et construisez votre marque.

Certaines entreprises achètent plusieurs extensions de domaine, ainsi que des versions mal orthographiées de leurs noms de domaine pour protéger leur marque et empêcher les concurrents de les acquérir et garantit que leurs clients soient dirigés vers leurs sites Web, même s’ils les ont mal saisis.

9)      Agissez vite.

Les noms de domaine se vendent rapidement. Heureusement, ils ne sont pas chers, alors enregistrez vos noms de domaine préférés dès que possible.

Comments

comments

Laisser un commentaire